Articles les plus lus

· La petite fille qui faisait de grandes bêtises.
· Bobo la foufounette ?
· La dissection romantique.
· Une petite lacheté matinale.
· Paranormal Nephrology.

· Ceux qui nous tiennent droits.
· 5 fruits et légumes par jour
· De l'évidence des miracles en milieu hospitalier.
· Ce que font les étudiantes en médecine la nuit.
· Les noms de ceux qui attendent.
· Comment virer émotionnellement schizophrénique en 2 étapes.
· Le secret de pourquoi je n'aurai plus peur des dobermanns.
· La mauvaise éducation (sexuelle).
· Les deux lois universelles qui gouvernent le monde.
· Le stakhanoviste du toucher vaginal...

Voir plus 

Rechercher
Statistiques

Date de création : 26.11.2012
Dernière mise à jour : 01.10.2013
167articles


La Reine qui commande aux nuées.

Publié le 22/02/2013 à 08:03 par alorsvoila Tags : médecine générale
La Reine qui commande aux nuées.

 

A lundi, ou mardi... Mais c'est certain pas moins de 2 à 3 récits par semaine...((((parenthèses entre parenthèses (je vous remercie infiniment pour hier, prenez soin de vous aussi...))))



  Alors voilà le hall des urgences plein à craquer. Les brancards se la jouent file indienne : succession d'âges, de sexes, de bobos différents plus ou moins graves...
Au milieu, passant inaperçue, la "Dame". Je dis la "Dame" parce que j'ai décidé de voir une Reine Mère là où ne repose qu'une vieille femme démente nue sous une chemise blanche d'hôpital. Plus commode. 
Elle dessine, du bout des doigts, de drôles d'arabesques dans le vide. Sa main droite va et vient, elle semble vouloir agripper quelque chose que je ne peux pas voir. 
On dirait qu'elle coiffe le vide. 
C'est cela : le vide serait une sorte d'immense chevelure invisible au commun des mortels et la Dame aurait entrepris d'en peigner chaque mèche. 
Un geste plus brutal et la chemise tombe, dénudant un sein. 
Je m'approche pour la recouvrir, guette son regard, pour y chercher des réponses : comme si je pouvais recueillir l'image de sa rétine et comprendre pourquoi elle caresse le vide et le questionne avec ses mains.
Échec, je ne trouve rien dans ses yeux. Mais son visage... Ses rides.... De près, je le sais, mon idée n'était pas une fantasmagorie : la patiente n'a rien d'une vieille démente sur son brancard d'hôpital.

On se trompe : Alzheimer n'existe pas. Cette maladie horrible n'existe vraiment pas et ma patiente est bien une Dame. Une Reine Mère.

Sur le brancard où elle trône perdue au milieu des Urgences elle ne peigne pas les cheveux du vide : elle préside à des armées silencieuses, elle est une Reine qui commande aux nuées. 



(Les illustrations sont trouvées sur les réseaux sociaux où elles sont libres de droit ce qui n'est pas le cas sur CenterBlog. Si vous connaissez les artistes, on veut bien connaître leurs noms et l'afficher ! Redde Caesari quae sunt Caesaris)

Si le site vous plait, donnez-nous un coup de pouce : partagez sur Facebook ! C'est juste là, au coin en bas à droite de chaque article ! Et rejoignez nous sur la page Facebook (lien colonne de droite) ou sur Twitter à "@AlorsVraiment"...

Commentaires (131)

Darlinguette le 22/02/2013
Ma mère est atteinte de cette terrible maladie, pas encore au stade de la Reine Mère, mais il y a des moments où son regard part on ne sait où, où elle regarde ses mains ...comme ça, où elle me fait penser à un enfant, et j'espère qu'elle ne se rend pas compte de ce qui lui arrive , qu'elle est dans le monde d'avant...Peut-être que votre Reine Mère était peintre ????


Darlinguette le 22/02/2013
J'oubliais : bon week-end et surtout à la semaine prochaine !!!


Nami le 22/02/2013
Vous êtes une belle personne, merci.


Mimi le 22/02/2013
Est-ce qu'il serait envisageable de vous cloner ?


xavier le 22/02/2013
Un grand sourire, un bonjour joyeux et un grand MERCI !!!!


Anonyme le 22/02/2013
Magnifique!


ktizeb le 22/02/2013
Tact, délicatesse et poésie, tu décris la réalité avec tellement de sensibilité... que c'est beau...

Les personnes comme toi sont rares. Ne change rien, jamais.

Bon week-end ((((((et à très bientôt))))
http://ktizeb.centerblog.net


Allegories le 22/02/2013
Oui, merci, ma grand mère aussi est une reine en son royaume, et je crois que je vais aller lui rappeler combien je l'aime


zigette le 22/02/2013
C'est beau. Merci. Et bon courage pour le week-end-thèse.


Anonyme le 22/02/2013
Merci!


Xalène le 22/02/2013
Les larmes aux yeux dès le matin... Merci à vous et vous avez raison: Ma mamie aussi est une reine ;)


AC le 22/02/2013
Tu fais comme tu veux . Tu écris quand tu le sens . Mais continue, vraiment !


mammouth le 22/02/2013
Parce que vous êtes poète en plus. Le choix de l'image est à la hauteur du texte.

(Une solution pour se détacher et pour que votre activité bloguesque ne devienne trop chronophage: enlever la fonction commentaires.)

Bon week-end!


Mondauch le 22/02/2013
Ils sont nombreux ceux qui peignent l'air. Plus nombreux que nous qui selon la rumeur peignons des girafes. Et ces reines et rois déchus me font souvent plus de peine que les polytraumatisés, car pour ces derniers on ne se bat pas contre des moulins..


f le 22/02/2013
Beucoup d'émotIon et de poésie aujourd'hui. C'est mAgnifiquement écrit. Meci.
Et bon weekend :-)


louise le 22/02/2013
beau et emouvant , garder intact ce magnifiquue talent de nous emouvoir .


Anonyme le 22/02/2013
Magnifique !


amélie le 22/02/2013
merci pour ce petit moment de bonheur matinal, une "pépite" chaque matin ça va me manquer mais j'apprécierai toujours autant vos récits !


Manue le 22/02/2013
Qu'est ce qui défini une personne ?
La maladie d'Alzheimer modifie la perception qu'on les malades de leur environnement, modifie la façon dont il communique avec l'environnement et perçoive le temps, mais ils restent les mêmes et continu à percevoir le monde .... avec beaucoup de lucidité.... mais juste différemment de nous.


Anonyme le 22/02/2013
Que c'est beau,
travaillant dans un EHPAD avec unité protégée, nous n'avons que des Reines-Mères !!
Mais si seulement leurs familles voulaient en penser autant !!
Merci pour vos missives, j'en ri, j'en pleure, toujours avec autant d'émotion.
bravo


Anonyme le 22/02/2013
J'aime VRAIMENT terminer ma semaine avec cette magnifique note de poésie... Bon courage pour votre thèse mais revenez nous vite!


Leatoul le 22/02/2013
Magnifique... Vous arrivez VRAIMENT à magnifier tout ce dont vous parlez. Vous avez un réel talent d'écriture. C'est un véritable plaisir de lire un blog comme celui ci... rare... tellement rare sur la blogosphère.
Merci pour ces jolis, drôles, tristes moments...


Grand33 le 22/02/2013
comme dab !!!! bon week end studieux...... et la semaine prochaine.
On aime VRAIMENT ce que tu es.


Marine le 22/02/2013
Merci,une fois de plus ces quelques lignes m'ont permis de voir le monde autement.Une parenthèse d'une minute avant d'entrer dans le tourbillon de la journée, avec une perspective différente en toile de fond.


Lauriane le 22/02/2013
Étant étudiante infirmière (1ère année). je suis en stage dans un centre de soins de suite & de soins de longue durée. Votre article me parle terriblement.
Merci, c'est magnifique, je veux dire, c'est VRAIMENT magnifique ;).


angelot le 22/02/2013
Je sens encore un peu de souffrance entre les lettres...Ne lache rien, reste juste Qui Tu Es!!! à bon entendeur...........


AGNES le 22/02/2013
c'est magnifique merci


metm le 22/02/2013
Le week-end va etre long sans vos petits recits....


Anonyme le 22/02/2013
Fan depuis le tout tout début, mais coup de coeur encore plus gros aujourd'hui... J'ai décidé de rester célibataire jusqu'à ce qu'on se rencontre parce que je veux t'épouser, vraiment!


Aud le 22/02/2013
Encore une fois bouleversant récit, moi aussi je vous aime et a très bientôt vraiment à très bientôt


Anonyme le 22/02/2013
Je suis navrée que certains qui n'apprécient pas aient pollué les coms et aient réussi à vous atteindre... vous êtes quelqu'un de bien, prenez du recul, vous allez nous manquer mais on va changer nos habitudes c'est pas grave!
Allez bonne journée B!


Corbin DREUC le 22/02/2013
Nooooon ! seulement 2 par semaines, c'est vraiment trop peu ! C'est injuste ! Vous rendez les gens dépendants et puis vous leur retirez leur drogue ! Reposez-vous bien. Bon week end, bon courage !


Anonyme le 22/02/2013
Autant de densité humaine, comment faites vous ? Un des blogs les plus beaux du net. J'aime. Non mais je veux dire, j'aime VRAIMENT (on vous l'a déjà faite 500 fois ?). Merci !


Géraldine le 22/02/2013
Merci infiniment de votre blog. Un concentré de vie, d'amour, d'espoir et de désespoir, de souffrances et de joies. Laissez aboyer les vilains chiens et laissez votre caravane d'humanité et de vérités avancer.... Tracez votre route et ne vous préoccupez pas de l'opinion des jaloux et des aigris. Car au-dela d'etre un médecin formidable, vous étes aussi un vrai écrivain. VRAIMENT.


Bambi le 22/02/2013
Magnifique, merci merci merci....


zabou le 22/02/2013
Magnifique Les Reines ont trouvé leur Petit Prince. Merci et bon week-end :-)


Moon78 le 22/02/2013
merci! J'aime te lire, que ce soit lundi, mardi ou mercredi.....
J'aime cette Reine Mère et j'aime la manière dont tu la décris......Alors vraiment, continue !


Anonyme le 22/02/2013
vous êtes un être "habité" et c'est beau. ça me rappelle un truc :
http://fleursurlering.hautetfort.com/archive/2005/09/08/giroflee.html


Annie le 22/02/2013
J'espère avoir la chance de travailler avec quelqu'un d'aussi bien que vous.


Cari le 22/02/2013
Merci de ce moment d'émotion, continue de nous offrir tes textes pleins de sensibilité et ne t'occupe pas des crétins qui viennent baver de méchants commentaires, tu sais que la connerie est une maladie contre laquelle il n’existe ni remède ni vaccin.


Marie-Laure le 22/02/2013
Échec et mat pour les fâcheux. Encore une claque dans la tête..... Qui renvoie vers les étoiles! C'est simplissimement beau.
Je suis comme le tsunami de vos fans, je vais devoir passer au-dessus de ma crise d'abstinence et attendre ces perles plus rares et donc plus précieuses.
Ne change pas (on se tutoie, allez zou!). Reste libre. Prend du temps pour toi pour rester l'âme sensible que tu es. Tu ne pourras peut-être jamais te blinder totalement: tu es poète. Mais pense bien à regarder le verre à moitié plein ( à vrai dire qui déborde, vu les mails d'hier) et garde ton indépendance de pensée. Ça tombe bien, c'est aussi comme ça qu'on t'aime!

PS: on ne peut avoir le post polémique quand même (sur mail perso) si jamais on l'a loupé? Une dose de Bibi est une dose de Bibi, même si elle est hors sujet par rapport au thème initial du blog. Et maintenant que tu te fais rare.... Promis, je ne renverrai pas de commentaires ;-)


Nina le 22/02/2013
Je suis une fidèle lectrice de votre blog. Je suis admirative de votre grand talent d'écrivain, vous qui déjà vous consacrez à ce métier si difficile qu'est le votre.
Mais pour la première fois, je me décide à laisser un commentaire, car j'estime que votre métier est déjà assez éprouvant émotionnellement et physiquement pour que vous vous laissiez atteindre par les éternels insatisfaits, qui sont à l’affût de la moindre imperfection pour déverser leur bile.
D'ailleurs, si ce que vous écriviez était mauvais, ceux-ci ne prendraient même pas la peine de vous critiquer.
J'espère que vous continuerez à vous épanouir longtemps dans l'écriture, car après tout c'est le plus important.
Et tant pis si je me répète, je suis très admirative de votre talent, que vous mettez à profit pour une noble entreprise.
MERCI!


Sophie le 22/02/2013
Si un poète est celui qui sait transfigurer le réel pour le faire percevoir autrement, avec une autre vérité qui est peut-être son essence, alors vous êtes, bien sûr, un poète. Avec la sensibilité qui va avec. C'est douloureux, continuez à prendre soin de vous (aussi), et tenez-vous loin des hommes d'équipage et de leurs huées. On vous aime.


Ema le 22/02/2013
Mon Dieu c'est horrible, tu n'as pas remis VRAIMENT en majuscule. Corrige vite ça! J'aime VRAIMENT voir le VRAIMENT à la fin de chaque histoire! C'est ta signature. Très belle histoire, j'ai travaillé l'été dans une maison de retraite quand j'étais étudiante (je faisais le ménage, je donnais le gouter et surtout à boire_ été de canicule) et je servais au repas), une magnifique expérience, les "vieux" sont bien moins chiants que les adolescents. Je me sentais tellement UTILE à couper leur viande, à aider à manger ceux qui tremblaient, ceux qui avaient trop mal aux mains pour fermer un bouton, à répondre à ceux qui attendaient dans la salon de la maison de retraite que le train arrive et qui me disaient: "le train va arriver? C'est une honte, ça fait trois heures qu'on attend, vous avez vu mon mari?" Et je répondais, "ne vous inquiétez pas madame S. Le train arrive bientôt, votre mari est parti s'occuper de tout il arrive, est ce que la compagnie peut vous offrir une boisson en attendant?". Le personnel de la maison de retraite avait pris le parti de la laisser pour ses derniers moment dans l'illusion, je ne sais pas si c'est une bonne chose ou pas, mais lui dire que son mari était mort 3 ans auparavant dans cette maison de retraite la plongeait dans une telle détresse...


Anonyme le 22/02/2013
Merci pour ces frissons qui ne me quittent plus...


YIYI le 22/02/2013
YIYI : je suis arrivée là, suite à votre passage aux infos... Je travaille dans le social où je croise également des héros tous les jours... Et ça me donne envi d'écrire... en fait, j'ai déjà commencé et ça me pousse à finir ma pièce de théâtre! Mais, je ne suis pas tout à fait réconciliée avec le corps médical, surtout parce qu'il n'a toujours concerné que mon bas ventre. Je trouve que les sage-femmes nous démunissent de notre propre accouchement. De plus, je viens d'apprendre que j'ai des lésions pré-cancéreuses au col de l'utérus à déloger! Les étriers ne m'aident pas à rentrer en contact avec le corps médical du bon côté... Mais, je persiste à espérer et à rencontrer en contact avec l'être humain qui est derrière son bistouri et reviendrais vraiment vous lire, VRAIMENT!


pascale le 22/02/2013
magnifique merci :')
n'arrêtes surtout pas, la réconciliation est en marche.


Anny le 22/02/2013
Emouvant !!!


Eïden le 22/02/2013
Je crois que c'est une image magnifique que tu viens de nous livrer :)


cmoi le 22/02/2013
Beau, émouvant , magnifique et surtout avec quelle délicatesse tu poses ces mots empreints d'amour et de respect pour la personne étendue sur ce brancard et ""perdue" dans son monde Bibi au vu de tant de poésie je ne m'étonne plus que votre belle âme soit déçue de certains commentaires plein de fiel.
Une chose est certaine ne changez surtout pas ce que vous êtes, les êtres tel que vous sont VRAIMENT rares et précieux et je vous assure que j'attendrais vos récits avec impatience.
Bibi je peux vous le dire car je suis une vieille IDE et en plus mamie, je vous aime parce-que vous êtes une belle personne pleine d'humanité, les gens qui travaillent a vos côté savent-ils leur bonheur ? j'aurais aimé moi connaitre un interne tel que vous, a la prochaine fois


lise le 22/02/2013
j'ai des frissons plein l'échine ......
c'est encore une magnifique expérience que tu nous offres là en partage ...

et je me dis qu'il serait VRAIMENT bon, dans notre société, de cesser de considérer les anciens comme de simples "sacs d'os" dont la mort viendrait peu à peu s'emparer dans l'indifférence générale parce qu' "enfin, à leurs âges, que voulez-vous, c'est normal de mourir ..."

oui, c'est vrai, c'est normal de mourir quand on est vieux
ce qui l'est moins, c'est que rares soient ceux qui, comme toi, sont capables de voir, au-delà du corps qui vacille, au-delà du regard qui s'éteint, cette femme ou cet homme majestueux qui brille encore en dedans ....

alors que pourtant, la beauté est partout si l'on sait regarder VRAIMENT ...

bon courage pour potasser et à très vite





Anonyme le 22/02/2013
Merci de la part de ma grand mère qui est morte il y a quelques années après avoir souffert de la maladire d'Alzheimer. Moi je pleure et je vais rater mon bus...


Darlinguette le 22/02/2013
Je viens de lire dans un commentaire que Bibi va sortir un livre chez Fayard . Bibi, peux-tu confirmer et dire quand et sous quel titre ? Merci d'avance pour les précisions .


Anonyme le 22/02/2013
Je suis en premiere année de médecine et j'ai decouvert ton site il y a quelques semaines.. Il est fantastique ! Des récits tellement humains, des histoires si belles, tristes oui, mais pleines de vie.. Ce sont ces si beaux moments que tu racontes qui me donnent chaque jour plus envie de devenir médecin. Peut etre serai-je désillusionnée dans le futur mais pour l'instant, je n'ai qu'une envie: me depecher d'entrer dans le vif du sujet !
J'ai d'ailleurs etudié cette maladie en cours hier, sauf que la façon dont tu la racontes est juste mille fois mieux..
Tu ne liras surement pas ce message, vu que tu as plus de 50 commentaires, mais encore un grand bravo.
Tu seras sans aucun doute un grand medecin,mais tu es déjà un bel Humain.


Goupil le 22/02/2013
Tout le monde ne sait pas se remettre en question suite à une blessure narcissique, tu y arrives. Bravo.
Tu es en train d'améliorer ton style, c'est agréable de te voir progresser. Je serai toujours content de te lire mais je crois qu'une nouvelle quotidienne c'est un peu trop. Personne n'aimerait manger du foie gras tous les jours. Amitiés.


Elsa le 22/02/2013
A ce que je peux lire dans les commentaires, cette histoire fait penser à beaucoup leur propre histoire. Moi ça n'est pas Alzheimer, mais une maladie l'alliant un peu a Parkinson, le syndrome de lewis, et c'est mon grand père passé par différents stades
- incarnation de ghost buster, dormant avec un couteau sous l'oreiller, puis maintenant plus rien, juste une régression au stade ****, et probablement bientot plus rien

Merci pour ce que vous faites, même si je vais être a court de larmes à force
ne vous laissez pas décourager par vos détracteurs, nous, les autres, on vous aime pour votre humanité et pour nous permettre de nous replonger dans nos propres histoires. Celles qu'on a parfois mises de coté, et dont on a pas assez profitées quand on le pouvait.
Je ne suis plus qu'une étrangère depuis bien longtemps


Anonyme le 22/02/2013
"Ecrire est une grande faveur de la vie" Dominique Rolin
Pour ceux qui soignent aussi…


Nisou66 le 22/02/2013
Merci pour tout.
Je vous lis et relis tous les jours, et chaque fois que l'occasion se présente je parle de vous.
J'aime VRAIMENT ce que vous faites !


Hanae le 22/02/2013
Merci pour votre humanité et votre poésie! Je vous embrasse et n'écoutez jamais les aigris et autres donneurs de leçons!!!


Lulu Pyx le 22/02/2013
Merci. :)
Si je peux me permettre, quelques idées.
Publiez quand vous voulez sans vous excusez. C'est VOUS qui nous faite un cadeau en nous offrant vos écrits.
Préservez votre sensibilité de ceux qui n'ont pas le chance d'avoir cette qualité.
Prenez du plaisir et de la fierté dans ce que vous faites. J'aime beaucoup. Oui j'aime VRAIMENT beaucoup. :)


Alexis le 22/02/2013
C'est assez poétique, très bien écrit !


HeLN le 22/02/2013
Han ! pas d'accord avec Goupil ! n'importe quoi ! tous les jours, les publications de Bibi sont excellentes !
Merci pour vos écrits si émouvants et tellement bien rédigés.
Laissez les grincheux à leurs grinchonnements, et continuez à publier autant que le plaisir d'écrire vous le permet.
Ce blog se lit sans modération, je veux dire, ce blog se lit VRAIMENT sans modération.


lechatetlasouris le 22/02/2013
Merciiiii ! Excellente fin de semaine !


Pierre le 22/02/2013
Alorsvoilà . Votre écriture est une poésie toujours renouvellée et particulièrement émouvante . Vous me permettez de voir le monde avec des yeux meilleurs . Merci . Vraiment .


Bernigaud le 22/02/2013
Magnifique texte, mon père était atteint de la maladie d'Alzheimer, il était aussi un Roi pour moi ainsi que pour l'équipe soignante autour de lui. N'écoutez pas les critiques, elles proviennent de personnes sans sensibilité et imagination. Continuez à nous faire rire et à nous émouvoir. Bon courage. Je vous envoie deux grosses bises.
Sophie


beau le 22/02/2013
Ne t'inquiète pas de ce que les gens disent... émotionnellement schizophrénique, ça m a parlé: ça voulait dire pour moi que tu te trouvais dans des ascenseurs d'émotions contradictoires et il y a quoi devenir fou. enfin, si on peut encore dire "fou" dans ce monde sans que les gens invoquent Michel Foucault et la littérature scientifique.


yv le 22/02/2013
Bonjour
J'aimerais beaucoup que vous continuiez chaque jour, car j'ai une nouvelle addiction depuis l'article du Monde, un vrai moment d'humanité, de rire, de profondeur chaque jour, grâce à vous.
Je comprends et respecte vos choix, mais les jours où vous n'allez pas écrire cela va me manquer. J'adore vraiment les VRAIMENT, alors VRAIMENT merci, continuez, restez comme vous êtes. Je suis sûre que vous êtes VRAIMENT très beau. Merci Infiniment pour ces moments de vérité, de poésie, d'humanité. comme beaucoup de personnes ici, j'attends déjà le prochain post avec impatience.
Bon courage, ne changez surtout rien, j'aime VRAIMENT tout ce que vous écrivez, comme vous l'écrivez. Bon courage et prenez soin de vous.


Corinne le 22/02/2013
On aimerait trouver autant de respect dans toutes les urgences... Merci pour ce beau texte et pour tout ce que vous écrivez. Ma grand-mère était aussi une grande dame à sa façon.. elle est restée parmi nous jusqu'à 97 ans et elle me manque toujours...


carmignani le 22/02/2013
Merci encore pour ce merveilleux témoignage. Merci de nous faire partager vos tranches de vie. Si tous les médecins pouvaient être comme vous. Vous êtes un être exceptionnel. Ne changez rien à votre perception de la médecine.


Cath le 22/02/2013
"Un roi sans divertissement est un homme plein de misère" a écrit Jean Giono.
Merci d'avoir rendu à cette Dame un royaume et ses rêves, d'avoir effacé la misère de la solitude d'un couloir des urgences.
Bon courage pour le WK, la thèse et tout le reste.
Nous attendrons tranquillement votre retour et nous serons rassurés.


July le 22/02/2013
Bravo, c'est si beau!
Tant d'humanitude, c'est magique!!
Ca me rappelle une de mes résidente en maison de retraite, une ancienne couturiere!!!
Un grand MERCI d'une Infirmiére qui serait ravie de bosser avec un médecin comme vous!!


Camille le 22/02/2013
Peu mais bon disait ma mère. Nous vous lirons avec encore plus de délectation. Ce sera rare et précieux. Et je suis d'accord pour supprimer les commentaires et ne garder que la substantifique moelle de vos histoires de vie. Je suppose que vous avez VRAIMENT besoin de travailler à votre thèse


Anonyme le 22/02/2013
trop beau !! je crois que je vais revoir souvent cette dame c'est de la poesie pure bravo


Isis48 le 22/02/2013
Dans un monde où règne la matière, la violence, vous êtes comme une délicieuse parenthèse d'humanité. Gardez cette étincelle en vous, faites la grandir, et continuez en dépit des fâcheux. Pardon pour l'impératif et bonne fin de semaine


Krocks le 22/02/2013
Moi même interne en médecine générale, j'ai découvert ton blog sur conseils avisés d'une revue que l'on connait (entre nous) : La Revue Du Praticien De Médecine Générale. Si c'est pas classe ça..!
Je suis une nouvelle groupie by the way : tellement vrai, tellement fou, tellement la médecine...
À bientôt dans un box ou en salle pour une nouvelle histoire.


Mlle Shrek, réconciliée le 22/02/2013
En voila une belle surprise pour commencer le week-end! Merci de poursuivre l'aventurée de "Alors voilà" (là, c'est sur, tu en fais des heureux!) mais aussi pour ce sublime portrait de Femme, cette reine qui s'ignore dans un royaume invisible...
Pour elle, pour toi aussi, une petite citation d'E.M. Foster,
“I believe in aristocracy. . . — if that is the right word, and if a democrat may use it. Not an aristocracy of power, based upon rank and influence, but an aristocracy of the sensitive, the considerate and the plucky. Its members are to be found in all nations and classes, and all through the ages, and there is a secret understanding between them when they meet. They represent the true human tradition, the one permanent victory of our queer race over cruelty and chaos Thousands of them perish in obscurity, a few are great names. They are sensitive for others as well as themselves, they are considerate without being fussy, their pluck is not swankiness but power to endure, and they can take a joke.”

Sur ces bonnes paroles, bon week end à toi et tout ces "Aristocrates" que tu côtoie et dont tu fais partie, et plein de courage pour le boulot!



BOULOGNE le 22/02/2013
Il m'arrive parfois de désespérer lorsque je vois les Hommes s'éloignaient de leur humanité... Nous sommes liés les uns aux autres et nous avons besoin les uns des autres pour devenir pleinement ce que nous sommes : des être humains !
Je ne vous connais pas mais il est évident que vous êtes un bâtisseur d'humanité, et c'est en cela que je vous remercie.
Vous semblez avoir ce même regard que je pose sur la vie et sur l'Homme, et cela me réchauffe le coeur...
Pour changer le monde, il suffit de penser autrement...
Vous changez le monde... Vous le rendez meilleur en rendant à chacun sa dignité, en rappelant à chacun qu'il est extraordinairement extraordinaire...
Au même titre que la violence appelle la violence, l'empathie appelle l'empathie...
Lorsque vous éclairer la vie de l'un de vos patients, c'est l'humanité qui brille !
Merci de me donner la force de persévérer dans mon combat d'humanisation !
Gardez ce regard qui vous caractérise car notre monde en a grand besoin ;)


Marie-kikou le 22/02/2013
A moi aussi les vraiment faisaient du bien... Parce qu'ils étaient VRAIMENT VRAI ! Ecoutez votre coeur et pas les critiques. Encore merci.


Miss P le 22/02/2013
Il était dit que ma journée d'aujourd'hui serait placée sous le signe des Grandes Dames. Pour la Reine Mère, pour ma grand-mère, pour Madame S., dans leur solitude chacune à leur façon : Merci.

Merci pour votre regard poétique sur toute chose de la vie, pour votre sensibilité, pour votre délicatesse, pour l'émouvante "simplicité" de vos récits, pour les émotions que vous transmettez si profondément, pour votre foi en l'humain qui nous redonne de l'espoir et nous encourage à contribuer à rendre ce monde meilleur. Merci pour votre humanité.

MERCI.


Pepe le 22/02/2013
Ca vaudra ce que ça vaut mais voilà : vous lire est un plaisir renouvelé à chaque article.
Des rires, des larmes, des serrements au coeur souvent, de la surprise toujours.
Réussir à faire ressentir tout cela en quelques lignes dénote un certain talent.
Et, c'est moche mais le talent et la renommée attirent toujours les jaloux et les médisants.
Prenons du recul, profitons simplement de l'anecdote, de l'écriture et de ces tranches de vie offertes à la vue de tous alors qu'elles sont habituellement enfermées dans le cocon médical si secret...
Un seul mot pour conclure, si vous me permettez cette familiarité : Merci Bibi !!


Sylvie le 22/02/2013
J'aime bien quand tu fais Poète , ô ami interne . J'aime
vraiment. Merci pour les vieilles princesses décaties auxquelles je ressemblerai un jour, bientôt.


petit prince le 22/02/2013
Ma grand-mère va probablement être bientôt couronnée elle aussi, et grâce à toi je verrai sa maladie d'un autre oeil... Et je serai un peu moins triste.
Par tes lignes tu donnes à ces personnes une dignité nouvelle, une sorte d'aura qui les rend belles malgré ce qui les enferme peu à peu. Surtout que maintenant je pourrai me dire que ce n'est pas n'importe où, mais dans LEUR royaume.
Et ça c'est fort, Bibi ! You are the best.
(D'ailleurs j'aime beaucoup l'idée de Mimi qui souhaiterait te cloner... Mais d'un autre côté, tu es unique, et c'est ça qui fait qu'on t'aime autant ! ) (Et puis stop aux compliments à la fin, sinon tu vas finir par devenir un affreux médecin orgueilleux et narcissique. Berk !^^)

Bon week-end :-)


Anonyme le 23/02/2013
Vire donc le Goupil et ses conseils à deux balles ! Si lire tous les jours des instantanés de vie pleins d humanité ça lui fait trop, faut vite vite qu il reparte tourner en orbite avec les autres, tu sais, ceux qui n'ont pas fini de tourner, ceux à qui il ne faut pas parler parce que ça les instruit ! Moi j'attendrai patiemment de tes nouvelles ! Chapeau bas Doc ! Tu seras un Grand Médecin. Courage pour ta thèse et tiens ! moi je verrais bien ça avec les félicitations du Jury ! Pascale


Anonyme le 23/02/2013
Bonjour, j'aime beaucoup votre blog. Les textes sont très réussis. Les photos sont aussi très belles, notamment celle avec l'homme à tête de lion dans la bande de droite. Serait-il possible de savoir d'où elle vient ?
Merci beaucoup


Anonyme le 23/02/2013
merci à vous d'exister !


Mousmée le 23/02/2013
Merci pour votre blog que je visite tous les jours. C'est une magnifique leçon d'humanité que vous nous donnez là! Avec votre écriture, si précise et si belle, à chaque fois vous touchez nos émotions profondes. Et chaque fois je me dis que vous faites un métier VRAIMENT difficile.
Continuez, c'est magnifique.


jeanne le 23/02/2013
BONJOUR
Un grand plaisir de découvrir ce blog. Bravo !
Merci de continuer à associer humour, humanité, efficacité en santé.
Vous êtes un prince quand vous parlez de la Reine.
Corps médical et corps féminin (quel qu'il soit !) gardez le cap..
Merci


Jamy le 23/02/2013
Merci de continuer, lecteur depuis quelques jours, je recommence donc depuis le début le blog, et c'est que du bonheur, je veux dire VRAIMENT que du bonheur !


Ilienne le 23/02/2013
Quel ton juste au fil de toutes ces tranches de vie. Cru mais poetique -associer les 2, faut le faire- je prie pour que restiez impermeable aux critiques, qui vont forcement se multiplier avec l'augmentation du pannel de lecteurs. Gardez votre style. Vous avez le grand merite d'etre emprunt de RESPECT sans tomber dans le politiquement correct, qui, souvent superficiel et de convenance, n'en a alors que l'apparence. (pardon, pas d'accent sur mon clavier).


spitzane le 23/02/2013
Beau texte pour une si terrible maladie. Merci pour votre regard sur ces personnes à qui cette maladie a ravi leur personnalité et leur dignité.


Heintz valérie le 23/02/2013
c'est vraiment très beau, très vrai et très poétique...


Nafid le 23/02/2013
Ma mère était aussi une Reine, elle est partie pour son Royaume le 18 décembre dernier.... elle était dans un EHPAD aussi, dans le Pôle Alzheimer...elle me manque terriblement...
Quelle délicatesse et quelle poésie ! Tant de tendresse, de lucidité, de sensibilité et de respect pour la personne, pour l'être humain.... surtout B, s'il te plait, ne change jamais ! Garde ta liberté de penser et d'écrire ! Lorsque je te lis, je ris et je pleure selon l'article mais que s'est bon quand s'est si vrai VRAIMENT ;-). Tu es quelqu'un de bien...sans doute un Ange parmi nous sur cette Terre... si tu peux te cloner alors vient ici à l'île de la Reunion :). J'aurai aimée avoir un médecin comme toi. Prends soin de toi, Bises cher B.


Joelle le 23/02/2013
Et bien en ce qui me concerne, je mangerais volontiers du foie gras tous les jours avec une petite coupe de champagne en prime..... Je préfère également l'Intelligence, la Générosité du coeur, la Douceur, la Gentillesse et l'Humour. Bizarre, non? Et à consommer sans modération, au quotidien .... Look after yourself!


Thalinette le 23/02/2013
Je réitère, Bibi je vous aime. VRAIMENT.


telle le 23/02/2013
s'il te plait reviens ... dans ma vie un peu terne en ce moment ça fait du bien de savoir qu'il reste un peu d'humanité et de belles choses à lire et à vivre
merci


Anonyme le 23/02/2013
JE VOUS AI DÉCOUVERT À LA TÉLÉVISION,ET J'AIME +++ CE QUE VOUS ÉCRIVEZ ET COMMENT VOUS L'ÉCRIVEZ, VOTRE HUMANITÉ, VOTRE FAçON DE TOUJOURS ACCEPTER DE VOUS REMETTRE EN QUESTION. QUEL BON MÉDECIN VOUS ÊTES ET VOUS SEREZ.... UNE "VIEILLE" INFIRMIÈRE QUI EN A BEAUCOUP VU ET QUI VA CONTINUER À VOUS SUIVRE !


Jocelyne le 24/02/2013
Hey ... j'aime ce texte, j'adore ce texte ... VAIMENT ...... et je voudrais retrouver VRAIMENT, dés que vous en aurez envie .... VRAIMENT .......


lesblogueuseschristiviane le 24/02/2013
Tellement vrai !! Ma maman a les mêmes symptomes que votre Reine Mère. elle aussi fait des moulinets avec ses mains. Lorsque nous discutons ensemble, soudain son regard change, il se ferme , il devient fuyant , et je pense " elle s'enferme dans sa bulle" où personne pénêtre. Malheureusement ce fait se produit de plus en plus. Je la sens vulnérable et ne peut m'empêcher de lui tenir la main pour qu'elle soit à nouveau avec nous et pour maintenir un lien avec le présent. C'est très dur pour les accompagnants et je ne remercierais jamais assez mon papa âgé de 82 ans de s'occuper d'elle je redoute le jour où épuisé il ne pourra plus continuer et je repousse toujours l'idée d'un éventuel placement.
http://lesblogueuseschristiviane.centerblog.net


Ganapati le 24/02/2013
Merci pour ce beau partage! A mon tour de vous livrer une jolie parole: un soir que je m'asseyais sur le lit d'une Reine qui ne parvenait pas à s'endormir, pour discuter un peu en attendant son sommeil...elle me prend la main et me demande "vous êtes venue en voiture, en vélo, en bus ... ou an...goissée?"...J'ai souri "Oh pas angoissée, en voiture" , nous nous somme serrées les mains, "tant mieux" a-t-elle dit et le sommeil est arrivé.


Anonyme le 24/02/2013
Merci! je veux dire vraiment merci ;)je me régale vraiment à vous lire! vous êtes une vrai belle personne comme on n'en rencontre pas souvent! et ça fait du bien de vous savoir parmi nous! Surtout n'arrêtez pas SVP!
Encore une fois: vraiment Merci!


Gaëlle C. le 24/02/2013
Alors voilà Monsieur B est prêt à craquer. Son blog se la joue oppresseur : succession de réactions encourageantes, pressantes, désobligeantes, cassantes, charmantes, de messages différents plus ou moins graves...

Au milieu, ne passant pas inaperçu, « Homme ». Je dis « Homme » parce que j'ai pressenti un As de l’Humanité là où on ne voit qu’un interne en blouse blanche.

Il écrit, du bout des doigts, de drôles d'histoires sur la Toile. Ses mains vont et viennent sur le clavier, elles semblent vouloir agripper quelque chose d’humain que seuls certains peuvent voir.

On dirait qu'il lutte contre le vide.
C'est cela : le vide serait une sorte d'immense gouffre d’indifférence et de souffrance et Homme aurait entrepris d'en secouer chaque pierre.

Un message plus brutal et l’armure tombe, le touchant au cœur.

Je m'approche pour le panser, guette son blog, pour y chercher des réponses : comme si je pouvais sécher le sang de sa blessure et comprendre pourquoi il cesse de parler.
Échec, je ne trouve rien sur l’écran. Mais son silence... Ses vides.... Dans le fond, je le sais, mon idée n'était pas une fantasmagorie : l’écrivain a été blessé et il a peur de sa nouvelle et oppressante notoriété.

Dans le couloir où il s'active au milieu des Urgences Monsieur B accomplit son impétueux devoir et pense déjà à la prochaine histoire qu’il nous livrera, quand Homme blessé et traqué se sera relevé.


Anonyme le 24/02/2013
merci pour votre ton et votre drolerie ,pas facile tous les jours de l'être ...
aujourd'hui c'est poétique .


Justin Peufou le 24/02/2013
Même si mon commentaire sera noyé dans le flot des autres, je me lance... Mais je vais faire court.
J'ai découvert ce blog hier, grâce à Marie Patch. C'est d'ailleurs bien la première fois que je trouve un truc utile dans cette feuille de chou, mais bon, je m'égare).
J'ai tout lu.
D'un seul coup, *** sec.
Si un jour je me retrouve aux urgences, ce que je ne me souhaite pas, et en admettant que je sois alors en état de comprendre ce qui se passera, il est fort probable que je me souviendrai de vos histoires. Et alors, je le jure solennellement ici, je ferai de mon mieux pour me réconcilier.
Tout cela pour dire, cher Monsieur, que vous avez un très grand et très beau Karma.
Enfin, je veux dire, un Karma VRAIMENT énorme.



Blue le 24/02/2013
Juste merci ... pour vos mots, votre poésie, votre sensibilité, votre humanité.
Merci aussi de m'avoir réconcilié avec vos semblables, finalement si humains.
Je veux dire VRAIMENT merci.


CHANTAL le 24/02/2013
que ton regard ne change pas ! merci, VRAIMENT merci


pantherspirit le 25/02/2013
Tu sais quoi ? Cela fait plusieurs fois que je lis et relis cette histoire et je ne trouve pas de mots, tellement les tiens sont magiques...
Alors, permet-moi juste de regarder à tes côtés cette Dame, cette " Reine qui commande aux nuées"...Le charme est là, si tangible que je me laisse bercer..
Bises, Bibi
http://pantherspirit.centerblog.net


Janou le 25/02/2013
Je viens de découvrir votre blog.Vous avez une belle âme ,beaucoup de sensibilité et de talent pour nous décrire cette réalité qui est la votre .


guers le 25/02/2013
tant d'amour... pour quelqu'un qui n'est déjà plus rien pour ce monde... merci doc, tu me redonne envie de vivre... encore un peu...
belle vie pour toi....


Dominique Dupagne le 25/02/2013
Ah, une LOLINAD ! http://www.medicabbreviations.com/abbreviations/10637.html


giraud arlette le 25/02/2013
Une maladie épouvantable, mais ce n'est pas de la folie maman était une Personne Désorientée , c'était le terme employé dans le service de soins qui s'occupait d'elle, elle y est restait 7 ans j'allais la voir à la fin elle m'appelait Madame elle était devenue mon enfant... ,


Catherine le 25/02/2013
Je me suis revue toute jeune aide-soignante en maison psycho-gériatrique, il y a 20 ans de cela... merci pour ce moment de poésie et de douceur...


Anonyme le 26/02/2013
Belle hommage à B Gaëlle, Bravo, Vraiment Bravo ! Que dire de plus ? Juste B revient nous et surtout reste celui que tu es "petit Ange" :)


santos le 27/02/2013
j'aime cette belle photo et vos écrits, celui là en particulier, bravo...
roger (debrestmême)


Anonyme le 27/02/2013
Merci ...


Sandyc09 le 28/02/2013
Merci B. , simplement merci ....


Anonyme le 28/02/2013
je vous remercie , vous les aides soignants qui prennez le temps d'un petit geste pour les personnes agées qui ne peuvent vous repondre , mais qui je pense le ressentent bien, merci encore


Laetitia B le 01/03/2013
magnifique, comme un écho à un texte aussi beau de Christiane Singer sur la vieillesse, ce qu'on appelle "la démence" et la mort. Si je retrouve ce texte, je le dépose ici.


Fanny+ le 01/03/2013
Magnifique! Bravo


miaoum le 01/03/2013
Tout simplement sublime...
miaoum


Morgane le 02/03/2013
Magnifique texte, très émouvant et poétique, cela me rappelle ma première prise de fonction en tant qu'infirmière en Gériatrie, il y a 3 ans déjà, mais je n'oublierai pas ces personnes si fragiles et pourtant si touchantes.
C'est un très bel hommage... Bravo !


Claire le 06/03/2013
Emouvant, et tellement bien dit!
Merci pour eux.


Daphnou le 09/03/2013
C'est vraiment bien ton blog.
Je l'ai connu grâce à ton passage sur France Info.
tu analyses, vis tes journées à l'hôpital avec une telle sensibilité : c'est vraiment touchant....
Tu pourrais être publié : il y'a une caissière qui avait publié son blog à succès aussi. Son livre est très drôle aussi.
Le tien en plus a de riches références culturels. C'est plaisant de voir qu'il y'a des jeunes médecins qui ne s'enferment pas dans leur tour d'ivoire de science médicale mais s'ouvrent sur diverses choses : l'art, l'écriture mais surtout comprendre les gens qu'il les entourent.
Bref continue !


debethune le 10/03/2013
c très bo merci!!!


L'artichaud le 11/03/2013
Merci pour ce doux regard...C'est une vraie guerre à l'indifférence dans laquelle tu nous guides! Parfois, à 4h du matin, en garde, j'emprunte tes yeux et tout à coup...ça va mieux!


Curare- le 23/03/2013
http://www.facebook.com/pages/****-Caf%C3%A9-Po%C3%A9sie/240065282717754
http://http://curaremalepeur.wordpress.com/.centerblog.net


Bernard le 24/03/2013
Vivre , c'est partager , une couronne de primeveres pour notre reine


panthersspirit le 15/04/2013
Ce soir, si tu le veux bien, j’ai envie de fêter l’anniversaire de ton million de visiteurs en faisant vagabonder mon imaginaire selon une anecdote qui se lie à cette chronique sur laquelle je dépose mes mots...Car cette dernière m’a énormément marquée…

Or donc, un jour habituel parmi tant d’autres, j’ai accompagné tout en douceur une nonagénaire au pays de Morphée…Quelques larmes coulant le long des paupières de cette adorable Dame, m’ont émue alors qu’elle partait vers les rêves…

Quelques poussières de temps plus tard, je suis allée la revoir dans l’antre du sommeil qui s’évapore, afin de parler un peu avec elle…Son chagrin silencieux m'avait beaucoup touchée.
Et là, sur le pas de la porte j’ai vu ce que je n’avais pas discerné auparavant : Une Reine était présente, grandiose, altière, droite et commandait …Non pas aux nuées, car ma Reine était différente de la tienne …Normal elle appartient à un autre royaume …Mais, il y a tant de Reines inconnues....

De ses yeux grand ouverts, elle commandait le cortèges des dormeurs et les fantassins du SSPI. Bien sur, eux ne le savaient pas, ni les uns, ni les autres…Mais c’était si étrangement tangible pour moi…Une présence lumineuse….

Le sourire avait fait place aux larmes, et ces dernières étaient bien compréhensibles : Une reine avait bien entendu le droit de s’inquiéter de son futur sort, ceci en relation avec ce qu'elle considérait comme le début de la déchéance qu'allait devoir supporter ( déranger ) son entourage proche ….Les temps avaient bien changé depuis qu’elle s’était occupée jusqu’à la fin de sa propre ascendance, et à l’heure actuelle, elle se sentait être potentiellement une charge pour sa descendance, alors qu'elle avait toujours mené sa barque royale avec ténacité et indépendance ….Cette idée lui avait procuré un chagrin qui avait surgit devant moi, son intendante du hasard.
A la cour, on ne laisse pas une femme d’une telle noblesse, qui a oublié qu’elle l’était, ou qui en a douté du fait d’un petit voyage improvisé : On s’incline, on le lui fait saisir à demi mots, à mots ouverts aussi…
Et tout rentre dans l’ordre: La Reine se sent à nouveau forte !

Tu sais Bibi, je ne suis vraiment pas certaine, ( à vrai dire, je suis même sure du contraire ) que j’aurais VU Ma Reine de 90 ans, si je n’avais découvert la tienne en lisant ces lignes magnifiques …Tu m’as fait un super cadeau et il était normal que je t’en offre un petit !
Merci ! Et bises d’une panthère qui aime les mêmes Reines que toi…

http://ppantherspirit.centerblog.net


M. le 23/06/2013
Je vais rentrer en quatrième médecine et j'ai peur. Bientôt je vais devoir affronter la douleur, la peur, la méchanceté, l'ingratitude, la naïveté, l'injustice. Et je sais que je ne suis pas préparée. Mais quand je lis ce blog, je me sens déjà moins désarmée. Alors merci.


Giraud le 23/06/2013
C est ce que j ai vécu avec maman c est la pire des choses je ne peux même pas en parler trop d émotion de souffrance on est pas prépare a être les parents de nos parents...


pantherspirit le 23/06/2013
@M, Tu sais nous sommes tous très désarmés lorsque nous rentrons en quatrième année…Comment les murs de la fac, les amphithéâtres, les longues heures de révisions, cette cavalcades aux examens pourraient nous préparer à la réalité qui va être, ensuite, notre quotidien, avec tous les éléments que tu mentionnes et ceux qui ne te traversent même pas l’esprit ? C’est impossible, car nous sommes tout simplement « humain »….
A l’époque, je tremblais à l’idée d’être confrontée à mon premier patient : Une terreur qui me vrillait l’estomac…Et le jour J, à l seconde S, lorsque je l’ai vu ce premier patient, les doutes ont explosé avec ce sentiment inaltérable, foudroyant et lumineux d’être faite pour ce métier.
Alors, toi aussi tu sauras, et tu feras cet apprentissage humanitaire en décousant petit à petit toutes tes questions et toutes tes peurs !
Courage, et haut les cœurs
(((Bises le Bibi )))

http://pantherspirit.centerblog.net


MDH le 01/07/2013
C'est beau l'imaginaire qui adoucit le réel,si dur pour eux,pour nous aussi.Voir autrement pour aider authentiquement


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
On déménage !
On déménage !   Nouveau site !!!!!!!!   Il est tout nouveau, tout beau ! Et il n'y a pas de publicité...De plus, il a un "À propos" qui propose quelque chose à propos de
L’homme qui avait un excédent de bagage.
  L’homme qui avait un excédent de bagage. L’histoire c’est Millie la Walkirie, l’écriture c’est moi. Merci ! Je précise : le final est authentique (mais il est aussi mag
Pourquoi faut-il des étudiants dans les hôpitaux ?
  Photographie sublimissime de Benjamin Isidore Juveneton, Adieu et à demain. Pourquoi faut-il des étudiants dans les hôpitaux ? OU : La vie en son domaine. (((((À tous l
Le secret de Birdy.
Illustration : Claire Pétry, http://overthetree.free.fr Le secret de Birdy. Alors voilà Birdy, la Mamie-Qui-Saute. Elle a 84 ans et vient aux urgences 2 à 3 fois par mois
On déménage !
On déménage !   Nouveau site !!!!!!!!   Il est tout nouveau, tout beau ! Et il n'y a pas de publicité...De plus, il a un "À propos" qui propose quelque chose à propos de