Blogs et sites préférés

· Nouveau site "ALORS VOILA"


Articles les plus lus

· La petite fille qui faisait de grandes bêtises.
· Bobo la foufounette ?
· La dissection romantique.
· Une petite lacheté matinale.
· Paranormal Nephrology.

· Ceux qui nous tiennent droits.
· 5 fruits et légumes par jour
· De l'évidence des miracles en milieu hospitalier.
· Ce que font les étudiantes en médecine la nuit.
· Les noms de ceux qui attendent.
· Comment virer émotionnellement schizophrénique en 2 étapes.
· Le secret de pourquoi je n'aurai plus peur des dobermanns.
· La mauvaise éducation (sexuelle).
· Les deux lois universelles qui gouvernent le monde.
· Le stakhanoviste du toucher vaginal...

Voir plus 

La Pelle et la Bête.
photo1-6.jpg
Rechercher
Statistiques

Date de création : 26.11.2012
Dernière mise à jour : 01.10.2013
167articles


L'homme qui portait l'uniforme sous son vieux pyjama.

Publié le 21/08/2013 à 08:48 par alorsvoila
L'homme qui portait l'uniforme sous son vieux pyjama.
L'homme qui portait l'uniforme sous son vieux pyjama.

http://www.huffingtonpost.fr/dr-b-b/lhomme-qui-portait-luniforme_b_3784007.html

L'histoire c'est Biscotte, interne, l'écriture c'est moi. 

  Alors voilà M. Javert. Il est vieux (mais style très très très vieux, avec des rides, un dentier, des petits-enfants et tout et tout !). Même qu'il ne marche plus. Il est sur son fauteuil, tout glisse sur lui. Il est l'Indifférence personnifiée. On pourrait se déshabiller, se peindre le corps en violet et chanter "Tâta Yoyo, qu'est-ce qu'il y a sous ton grand chapeau" en lui lançant des petites fourchettes à escargot dans les yeux qu'il ne réagirait pas davantage. Biscotte n'a pas essayé la peinture violette (ça jure un peu avec ses yeux très bleus), mais la chef et lui essayent chaque jour de le stimuler un peu :
- Faudrait voir à pas feignasser au lit toute la journée !
Ou :
- Faut marcher, M. Javert ! La phlébite, c'est pas une bonne copine ! Fera pas de cadeau !
Ou, Biscotte, en tapant ses poumons :
- L'embolie pulmonaire, ça fait mal par où ça passe !
Pas le moindre petit début de commencement d'un tressaillement. 
L'aide-soignant, l'infirmière, même la kinésithérapeute, ils essaient tous.
Le résultat du match est sans appel :
Équipe médicale : 0
M. Javert : 1
Risque de phlébite : x 23556691948. 
La mort approche à grands pas car M. Javert refuse d'en faire un seul. 
Et puis, un matin, la chef s'énerve et lance à tue-tête :
- COLONEL !
Le vieux lève sa tête :
- DEBOUT !
Une main sur l'accoudoir de gauche, une main sur l'accoudoir de droite, il se déplie lentement, tel un majestueux couteau suisse s'ouvrant en deux.
La chef commande :
- EN AVANT ! MARCHE !
M. Javert file droit, déambulateur entre les mains, regard perçant, les épaules voûtées, mais la mine fière et offensive. Il a rajeuni de 20 ans et sans l'aide d'aucune crème L'Oréal (même s'il le vaut bien). 
Avant d'être vieux, il était militaire : vous savez, le truc avec des uniformes, des capitaines, des trompettes, des talkies-walkies et des "Papa Ours à Maman Ours : le panda est dans le terrier, je répète : le panda est dans le terrier !". Le truc avec la guerre et tout et tout. Il était militaire, je veux dire... Toute sa vie. 


« Je voudrais perdre la mémoire pour ne plus changer de trottoir quand je croise mes souvenirs. »
G. Moustaki

« On commence par oublier les noms, puis on oublie les visages. Ensuite on oublie de remonter sa braguette et un jour, on oublie de la descendre. »
G. Burns


Si le site vous plait, donnez-nous un coup de pouce : partagez sur Facebook ! C'est juste là, au coin en bas à droite de chaque article !

http://www.facebook.com/pages/Alors-Voil%C3%A0/438071062932844

Et rejoignez nous sur la page Facebook (lien colonne de droite) ou sur Twitter à "@AlorsVraiment"...


Commentaires (41)

catherine(d'Argentine) le 21/08/2013
Illustration et anecdote qui me scotchent un sourire geant pour la journee...je t'applaudis debout...


nounours le 21/08/2013
La chef a ete geniale!
Dur dur de faire bouge un militaire (meme retraite) quand il a pas decide
Bonne continuation bibi ;)


Guillaume L le 21/08/2013
Trop marrant! Merci! Il fallait y penser au coup du vieux réflexe de garde à vous! ... Ca me fait penser à mon papy, à un stade avancé d'Alzheimer, il balayait toute la cour de son institut médicalisé, tous les jours, il n'y avait pas une feuille par terre! Les infirmières en étaient ravies!


Sarah le 21/08/2013
Ou l'art de trouver la motivation chez l'autre... ;-)


LePhoenix le 21/08/2013
Waouh! il n'avait pas du beaucoup bougé depuis le dernier ""Rompez!"
Extraordinaire d'avoir su raviver sa flamme d'ancien combattant!!!


Cécile le 21/08/2013
Mais je VEUX te rencontrer, tu n'existes pas en vrai...


Herve CRUCHANT le 21/08/2013
Pour accompagner le camarade absent-excusé Moustaki, ces premiers vers de Brel: "Regarde bien petit, regarde bien, dans la plaine, là-bas, entre ciel et moulin, ya un homme qui part...". ((A relire en mp3 ou 33t1/3, c'est VRAIMENT mieux.)) Repos. Vous pouvez fumer! (à son âge, on peut tout faire ce qu'on peut encore faire, docteur. zavez du feu, m'ieutnan?). Na!


Colchique le 21/08/2013
Bibi, je trouve vraiment très effrayant de pouvoir réagir que lorsque l'on nous donne des ordres.

Mon côté rebelle aurait ordonné à la chef de sortir illico presto de ma chambre.

Ton article me fait penser à la chanson jusqu'à la ceinture de Graeme Allwright..
http://Http://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/.centerbl og.net


Virginie le 21/08/2013
Blog excellent...
Pour quand est prévue la sortie du livre ?


Elsouille le 21/08/2013
C'est beau la vie quand même ...


Fce2 le 21/08/2013
Encore une fois, bravo pour ce texte, Bibi
http://http://1ntramuros.wordpress.com.centerblog.net


Marie+M. le 21/08/2013
Hihi quelle technique !!! Là je dis bravo !
:)


ombrelumineuse.com le 21/08/2013
Mon beau-père était militaire.
il est à la retraite et il n'est pas vieux mais je confirme qu'il est toujours militaire dans sa tête.
Ah et son truc c'est les trains électriques aussi surement parce qu'il ne peut pas en avoir un grand.

C'est un type que j'aime bien. Ma belle mère aussi d'ailleurs. Ca fait plaisir que des gens comme eux existent et pourvu qu'ils atteignent ce stade là le plus tard possible.


ziggette le 21/08/2013
Brel, Moustaki, Graeme Allwright ... toute ma jeunesse ! Sinon j'ai très bien connu un ancien militaire, légionnaire qui plus est. Lui, ses "séquelles", c'était ménage complet à fond tous les jours, vitres comprises ... Si bien qu'il le fait maintenant chez lui, tout seul comme un grand. Et moi je revis. Superbe illustration comme toujours !


Fol2 le 21/08/2013
bonjour. Comme quoi, c'est bien pour ce genre de situation que le chef est chef ;)
bonne continuation dans votre démarche, cher docteur bibi :)


Francis+Benveniste le 21/08/2013
Dans un autre registre, ce personnage me fait penser a "Wechmart", le personnage du roman de René Fallet "Ersatz".


pantherspirit le 21/08/2013
B. comme Balzac, B. comme Bibi unis par un troisième B. comme Brio en décrivant ainsi des parcelles de la « Comédie Humaine », dans le sens philosophique que concevait le père de « La Peau de Chagrin…

Et nous assistons, grâce à ta chronique, à un pan de vie montrant la puissance d’une mémoire enfouie mais qui est le sceau indélébile de l’Être.

Notre Jabert, que la vieillesse a projeté dans l’espace métaphorique où existent tous les frères de « l’anonyme numéro 164, septième salle » (sic), possède encore la force de cette mémoire profonde qui lui permet de retrouver l’essence et le SENS de sa verticalité :
« L’horizon se dégage, l’escadron est en vue, et, que diantre, je vais mater Manu Militari ces trolls miséreux, indignes de porter le blason de Richard Cœur de Lion, Garde à vous, et Action ! (là on doit lire en roulant tous les rrrrr , en appuyant sur toutes les consonnes ---quant aux trolls---- euhhhh---Ben le colonel Chabert-Jabert ne les aime pas non plus, c’est une évidence militaire !)

Bibi, j’aime ton histoire, non, je l’adore et si tu me le permets, je laisse le mot de la fin à Napoléon (parlant à Chabert-Jabert ):
« Une tête sans mémoire est une place sans garnison. »
Bises THE Bibi magique qui m'offre également( dixit Catherine) un énorme sourire!

Ps: Petite colle...On revient 19 jours en arrière pour toi et un jour en arrière pour moi ...On garde un numéro 8, un numéro 5, et on place le tout dans " Ça et le mystère de la chaussette qui disparaît dans le lave-linge" ;);)
http://pantherspirit.centerblog.net


pantherspirit le 21/08/2013
Ps 2 : JAVERT pas Jabert !!
Pffff "j'ai la vision qui flanche, je ne vois plus très bien...."
Et ben un jour de plus et bonjour les dégats !!
http://pantherspirit.centerblog.net


Pivoine le 21/08/2013
Moi, ça me rend triste , la vieillesse, le détachement, l'absence ... comment le personnel fait-il pour ne pas sombrer au contact de telles histoires ? Courage à tous et merci !


Julie le 21/08/2013
Je trouve que c'est émouvant de voir que même des années après ce monsieur a gardé les réflexes de son métier et que ceux-ci l'ont en quelque sorte "ramené à la vie"... en effet, j'ai l'impression que lorsqu'on est militaire, gendarme, pompier ou policier c'est pour la vie...


helenedecout le 21/08/2013
Incroyable comme tu arrives à bien soigner par blog interposé nos petites âmes tourmentées... Et en plus tu libères la parole, tu décomplexes les timides qui osent dire que tu leur fait du bien... Je crois que je l'ai déjà demandé... Prépare nous une "ALORS-VOILA-thérapie" pour le jour où décideras de stopper (le + tard possible PLEASE) le blog par manque de temps ou tout autre raison. Tu nous feras ça tout en douceur et sans souffrance n'est-ce pas ??? Merci encore et encore...


marie le 21/08/2013
madeleine de Proust... les piques à escargots... fallait les placer celles là , j'adore... est-il vraiment Colonel M.JAVERT?


Nelle_ le 22/08/2013
Pour le coup du déshabillage avec le corps peint en violet, tu parles d'une expérience personnelle ?

Nelle
http://divineescapade.canalblog.com


Maryse FOURNIER le 22/08/2013
Vraiment je ne sais pas comment nous avons fait sans votre blog, Baptiste ! C'est un régal, jusqu'aux citations ............
Vous êtes un être précieux, dommage que je ne puisse pas vous adopter, vos parents doivent être super fiers de vous
Je vais même faire l'effort de m'inscrire sur Face de bouc bien que je sois totalement contre, mais que ne ferais je pas pour vous faire de la pub !


Sandrine le 22/08/2013
Moi aussi je suis militaire ... C'est bien ce que tu fais gamin. La bise


Mésange le 22/08/2013
M'enfin, Bibi!!! Si M. Javert est "très très très vieux, avec des rides, un dentier...", ce ne sont même plus des petits-enfants qu'il a mais des arrière ou arrière-arrière petits-enfants! Là, tu as fait un crime de lèse-grand-mère de moins de... Hum... si j'en crois ma propre maman, de moins de 90 ans, puisque pour elle, toujours bon pied bon oeil, les vieillards sont au coin de sa rue, à la maison de retraite! Je sais, ce n'est pas sympa pour les personnes qui y résident mais cela montre bien que dans la tête des personnes âgées, il y a vieux... et vieux!
Et comme Catherine(d'Argentine, sourire géant, merci Bibi.
Pour Julie : selon ma belle-fille, il paraît qu'on peut rajouter "maîtreeeeeesse" dans votre liste de métiers incrustés à vie. Vive la maternelle!


By me le 22/08/2013
L'histoire ne dit pas si M.Javert a éviter la phlébite mais soiT... Je découvre ton "blog" et je dois dire que depuis 1 semaine je dévore toutes ces anecdotes avec plaisir entre rires et larmes, en appreciant le talent d'un narrateur/écrivain très prometteur! ;)


NolChat le 22/08/2013
Je trouve ça beau...
Il est des métiers tels que celui ci, qui par leur nature complètement tournée vers et pour l'autre, sont bien plus qu'un gagne pain, qui sont un chemin, une orientation de vie.
Militaire ou médecin, c'est au fond la même histoire,on l'est jusqu'au dernier souffle


Garance le 22/08/2013
je lis beaucoup. J'aime les romans, les bio, les récits mais je préfère les nouvelles. Beaucoup de traductions anglaises, ils sont experts dans ce domaine mais depuis quelques temps on a un expert en ...comment le nommer? nouvellette, courtisane (ça devrait te plaire) :), ou Bibielle. je pose un label pour le terme et je t'applaudis et te remercie. 1er geste journalier, qu'est-qu'il a écrit ? rien, tant mieux l'attente rend les moments de lecture plus joyeux. Tu fais comment pour tout faire ? Préserve toi, je préfère te lire moins souvent mais plus longtemps.


Cilou le 22/08/2013
@ Mésange : même en maison de retraite, il y a une hiérarchie des vieux, plus ou moins dégradés, plus ou moins conservés...
Je me rappellerai tjs d'une dame très âgée (pas loin de la centaine), qui commençait à perdre la tête de plus en plus. On lui propose de suivre une activité en animation, et lorsqu'elle revient dans le service, on lui demande "Alors Mme G., comment ça s'est passé ?" et elle répond "mais c'est trop nul ici, y'a que des vieux !!"
Ah bah oui, ça on ne peut pas trop lutter contre, en service de gériatrie on croise pas mal de vieux oui... désolée MMe G. ! ^^


Julie le 22/08/2013
Pour Mésange: effectivement, on peut rajouter le métier de ********* à la liste... rêvant moi-même de porter un jour l'uniforme j'ai "un peu" tendance à oublier les métiers dits "civils", qui pourtant, comme ********* ou infirmière, sont magnifiques et je m'en excuse... et pourtant il est vrai que l'on se souvient tous de notre maitreeeeeeeesse... :)


Cath le 22/08/2013
Et il a fallu unE Chef pour trouver le déclic. Je ne veux rien dire, mais.... :-))
Et j'ai cru que Biscotte était la commentatrice des pompiers dans la montagne, dans un blog passé.
Moi, j'avais un copain, colonel lui aussi (mais je ne dirais pas dans quelle armée) à qui nous - moi-même et un complice - avions juré, promis de ne jamais venir l'assister quand il était à la manoeuvre, parce qu'on déstabilisait en le faisant pleurer de rire ou en lui flanquant des frousses à le coller aux plafonds (rien de tel qu'un militaire qui sursaute quand on fait claquer un sac en papier dans son dos, succès garanti).
Il m'avait aussi appris que quand on vous donnait un ordre, il ne fallait jamais se presser pour l'exécuter, mais attendre le contre-ordre... Atypique, vraiment, mais nous qui n'étions pas truffions, nous l'aimions bien. Il n'a pas fait la guerre.

La guerre est une chose trop sérieuse pour la laisser aux militaires disait Clémenceau.


Luz y Fer le 24/08/2013
LE BOUQUIN !!! LE BOUQUIN !!! LE BOUQUIN !!! ON VEUT LE BOUQUIN !!!


babayaga le 24/08/2013
Javert! et personne n'a essayé de lui faire croire que le vieux à côté s'appelait Jean Valjean? ... ;)
http://babayaga.centerblog.net


Eydoux le 24/08/2013
Derrière le ( vieux ) patient, un homme, un sujet, quoi, sommeillait !
A diffuser sans moderation dans les formations en gériatrie, et pas que...
Vérod'i
http://Google.centerblog.net


quasimedico le 24/08/2013
Elles sont tristes tes histoires :(
http://quasimedico.centerblog.net


quasimedico le 24/08/2013
Désolée de la pub, je ne savais pas qu'en remplissant le champ "votre centerblog" ça le mettrait dans le message, je pensais que ça serait juste un lien quand on clique sur le pseudo comme dans d'autres blogs. Je viens de réaliser que ça faisait ça, alors je m'en excuse vraiment.


Rébecca le 25/08/2013
Bonjour,
Ceci n'est pas un commentaire pour ce post en particulier, mais pour l'ensemble de l’œuvre!!! :)
Tout d'abord, j'adore les photos et les "proverbes", je veux dire j'adore VRAIMENT les photos et les "proverbes"(comment ça vous avez déjà entendu ça quelque part???)
Concernant les articles, des sourires, des larmes : la vie quoi, avec son humanité, ses bizarreries,ses bons et ses mauvais coups.
Et le souhait (VRAIMENT) de rencontrer de tels soignants le jour où... Pour moi ou mes proches.
Quant aux détracteurs, c'est ça aussi la vie, de pauvres gens qui n'ont pas d'autres échappatoires que de déverser leur fiel sous le couvert de l'anonymat... faudrait pas être courageux, des fois que. Souhaitons que ça les soigne... S'il y a quelque chose à soigner.
Encore que là, finalement je fais comme eux. MEA CULPA (juste un conseil quand même, si ça ne vous plait pas, ne revenez pas...)
A bientôt de te lire,



Cécile le 25/08/2013
Bonsoir,
Alors voilà, ce que je vais dire n'a pas grand rapport avec cet article (très beau d'ailleurs), mais demain, je commence une pré-rentrée en médecine. Cela va faire 2 ans que je suis ton blog. J'ai rapidement relu tous les articles que j'avais manqué, et j'ai été très souvent touché par ce que tu écris. Lorsque je m'inquiétais de mon orientation, (car médecine, c'est si difficile, c'est bien connu), je retournais sur ton blog. Il me redonnait espoir, et envie (je dirais même que j'ai souvent hâte) de commencer ce métier. Et je pense, dans les moments difficiles de cette première année, retourner lire tes articles, pour me rappeler que ça en vaut la peine.
Tes articles, de véritables leçons de vie, me font souvent réfléchir sur ce qui est important, et j'apprécie beaucoup.
Je te souhaite une bonne continuation, dans l'écriture de ta thèse, de ton livre, et, je l'espère, de ce blog. (Sans oublier la poésie !)
Cécile
cecile.ribette@live.fr


samydij le 27/08/2013
Ah, il a disparu le fameux "VRAIMENT" ?


anne le 01/09/2013
Il est samedi soir, retour pas trop tardif de soirée - et je reviens lire quelques unes de vos histoires (pas trop tristes si possible car c'est pas le moment de déprimer)... Tout ça pour vous dire que, même si c'est la 2ème ou 3ème lecture, ça me paraît toujours aussi beau!

Au vu de votre post sur "l'homme qui prenait du recul", je voulais aussi vous dire que vous aviez raison de prendre du temps pour vous et de profiter de vos proches "non-virtuels". Et de ne pas trop faire attention aux critiques, mêmes les mieux argumentées. Je peux vous le dire car j'avais été super critique (à ma grande honte par la suite...) sur un article que vous aviez publié: j'ai été trop dure, étant depuis plusieurs mois en mode "machine" dans mon travail (plutôt de mauvaise humeur ce jour là il faut l'avouer!), et oubliant que l'auteur n'était pas qu'une simple machine mais bien un une personne à peu près de mon âge qui serait sensible à la critique plus que je n'aurais pu l'imaginer (votre 1er mail me l'avait rappelé et ça a été bénéfique! )...
Voila, je vous remercie pour tout ce que vous m'avez apporté sans le savoir cette année - j'étais hors de France et j'ai adoré me connecté à votre site 2-3 fois par semaine pour lire de belles anecdotes, tristes ou joyeuses, sur la vie/la maladie/la mort... De vrais moments poétiques dans mon train-train quotidien!
Merci pour tout - et prenez bien soin de vous!
La bise Baptiste :)


Ecrire un commentaire

A voir sur ce blog :pyjama homme suisse

DERNIERS ARTICLES :
On déménage !
On déménage !   Nouveau site !!!!!!!!   Il est tout nouveau, tout beau ! Et il n'y a pas de publicité...De plus, il a un "À propos" qui propose quelque chose à propos de
L’homme qui avait un excédent de bagage.
  L’homme qui avait un excédent de bagage. L’histoire c’est Millie la Walkirie, l’écriture c’est moi. Merci ! Je précise : le final est authentique (mais il est aussi mag
Pourquoi faut-il des étudiants dans les hôpitaux ?
  Photographie sublimissime de Benjamin Isidore Juveneton, Adieu et à demain. Pourquoi faut-il des étudiants dans les hôpitaux ? OU : La vie en son domaine. (((((À tous l
Le secret de Birdy.
Illustration : Claire Pétry, http://overthetree.free.fr Le secret de Birdy. Alors voilà Birdy, la Mamie-Qui-Saute. Elle a 84 ans et vient aux urgences 2 à 3 fois par mois
On déménage !
On déménage !   Nouveau site !!!!!!!!   Il est tout nouveau, tout beau ! Et il n'y a pas de publicité...De plus, il a un "À propos" qui propose quelque chose à propos de